Dématérialisation des factures : la France accélère le mouvement

Share on:

Qu'en est-il pour 6 autres pays ? Découvrez un panorama à l'international de l’adoption de la facturation électronique.

La facturation électronique dispose d’arguments tangibles pour supplanter l’usage de la facture papier : jusqu’à 90% d’économie, amélioration de la visibilité sur les délais de paiement pouvant être réduits à 10 jours au lieu des 55 jours pratiqués en moyenne, des risques de fraude minimisés, ...

En France, au regard des gains potentiels à réaliser, le gouvernement a annoncé une série de mesures pour accélérer l’adoption de la facturation électronique, parmi lesquelles : 
  • l’obligation pour les fournisseurs des institutions publiques d’envoyer leurs factures sous format électronique (Chorus factures) 
  • l'obligation pour toute entreprise d'accepter les factures électroniques de leurs fournisseurs (article 222 de la loi Macron)
Et cela dès 2017. 
 
Qu'en est-il pour 6 autres pays ? 
Ce livre blanc propose un état des lieux à l'international de l’adoption de la facturation électronique et s'intéresse tout particulièrement à la France mais aussi au Royaume-Uni, à l'Australie, à l'Allemagne, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et au Brésil. 
 
Merci de bien vouloir vous inscrire pour télécharger le contenu. Télécharger
Téléchargement